COMMUNIQUÉ DE PRESSE

La force de l’unité :

La Fondation Jeunesse d’Ottawa-Gatineau et la Fondation OSEG s’unissent pour les jeunes de la communauté

le 29 septembre, 2021


OTTAWA


La Fondation Jeunesse d’Ottawa-Gatineau (FJOG) a annoncé aujourd’hui qu’elle avait finalisé une entente en vertu de laquelle ses actifs en espèces et en nature seront mobilisés et investis dans la communauté par l’entremise de la Fondation Ottawa Sports and Entertainment Group (OSEG).

Après plusieurs mois de recherche et de consultations communautaires, le conseil d’administration bénévole de la FJOG a déterminé qu’il est dans le meilleur intérêt des jeunes que la FJOG sert, des gens qui l’appuient, de ses parties prenantes, ainsi que du secteur caritatif de la région de la capitale nationale, de collaborer avec un autre organisme de bienfaisance pour assurer son succès à long terme. En raison de ce nouveau partenariat, la FJOG a déposé une demande de révocation volontaire de son statut d’organisme de bienfaisance.

« Compte tenu des similitudes en ce qui concerne la vision, la mission, les valeurs, l’engagement envers l’équité, la diversité et l’inclusion, les capacités de leadership, le croisement des parties prenantes, la gouvernance et les structures opérationnelles, et surtout les synergies que les deux fondations partagent en termes de jeunes qu’elles s’efforcent d’autonomiser, une union avec la Fondation OSEG était tout simplement logique », a déclaré Ian Sherman, président du conseil d’administration bénévole de la FJOG.

« Ce partenariat permettra de s’assurer que les actifs que la FJOG a travaillé si dur à accumuler pendant plus de deux décennies, en partenariat avec la communauté, sont utilisés pour les années à venir comme les donateurs.rices l’avaient souhaité.»

« L’importante contribution qui a été faite à la Fondation OSEG permettra d’accroître les possibilités pour les jeunes de notre communauté de s’amuser, d’apprendre et de se développer grâce au sport », a déclaré Roger Greenberg, président du conseil d’administration bénévole de la Fondation OSEG. « Nous avons été honoré.e.s d’être choisi.e.s par la FJOG pour perpétuer sa vision et son héritage dans le cadre de nos activités caritatives. »

« Je suis encouragée par ce que l’avenir réserve aux enfants et aux jeunes de la région », a déclaré Danielle Robinson, qui a été à la direction de la FJOG pendant plus de 15 ans. « Savoir que les actifs de la FJOG seront utilisés comme catalyseur du changement social en tirant parti de la force du sport pour améliorer leur vie sous le nom et la marque de la Fondation OSEG est passionnant.»

Depuis le pivotement vers son nouveau nom et sa nouvelle image de marque à l’automne 2020, la FJOG est restée agile, active et réactive aux besoins des jeunes de toute la région. Au cours des 12 derniers mois, la FJOG a fait don de près de 1,5 million de dollars à plus de 40 organismes de bienfaisance différents dans l’est de l’Ontario et l’ouest du Québec.

L’organisation a une longue histoire d’avoir changé de façon significative la vie de centaines de milliers de jeunes. Depuis sa création en 1998, la FJOG a accordé près de 40 millions de dollars à plus de 300 organismes de bienfaisance différents dans le but de faire participer des jeunes marginalisé.e.s à des activités qu’ils et elles n’auraient peut-être pas connues en raison d’obstacles sociaux ou financiers. Au cours de la dernière décennie, la FJOG s’est attardée à avoir une incidence dans les domaines du sport et des loisirs, de la santé mentale et de la toxicomanie chez les jeunes, et de l’éducation postsecondaire.

Cet été, après une campagne de financement réussie, la FJOG a financé 18 programmes de camp d’été différents, permettant à 4 129 jeunes de participer collectivement à 20 645 jours de camp. Ces jours de camp ont fourni 144 515 heures d’activités de bien-être physique, mental, éducatif, émotionnel et social – ce dont les jeunes avaient désespérément besoin après 15 mois d’isolement et de solitude accrus résultant de diverses restrictions liées à la COVID-19.

La FJOG a joué un rôle essentiel dans l’implantation de la Maison Roger Neilson dans la région. Inspirée par l’esprit et la compassion de Roger Neilson, un entraîneur très respecté dans la LNH, la FJOG a dirigé les efforts de collecte de fonds et de construction de cet hospice pédiatrique résidentiel de huit lits qui offre des soins compassionnels en collaboration avec l’équipe de soins palliatifs du CHEO. Cet établissement, situé sur le campus du CHEO, offre un environnement semblable à celui d’un foyer aux enfants qui présentent un risque important de mourir avant d’atteindre l’âge adulte.

La Maison Roger Neilson a célébré son 15e anniversaire en juin dernier. Un mois plus tard, la FJOG et la Fondation du CHEO ont célébré l’atteinte d’un seuil de 10 millions de dollars dans leurs efforts conjoints de dotation pour la maison. Il a également été annoncé que la Fondation du CHEO se chargerait dorénavant de toutes les activités de collecte de fonds pour la Maison. Depuis l’ouverture de ses portes en 2006, la Maison Roger Neilson a accueilli plus de 5 500 personnes provenant de l’Ontario, de l’ouest du Québec et du Nunavut, et a fourni plus de 33 500 jours de soins.

Grâce à ce partenariat, la Fondation OSEG aura une nouvelle occasion d’entrer en contact avec des jeunes désireux.euses de poursuivre des études postsecondaires au Collège Algonquin, à l’Université Carleton, au Collège La Cité et à l’Université d’Ottawa. Au fil des ans, la Fondation a établi, en partenariat avec plusieurs entreprises et organismes communautaires, 12 différents fonds de bourses d’études dans des établissements postsecondaires. La valeur de dotation collective de ces fonds s’élève à plus de 50 000 $.

Le FJOG laisse en héritage 16 Patinoires des rêves situées à Ottawa, Gatineau et dans les villes d’Arnprior, Smiths Falls et Lac-Cayamant. Les sites des Patinoires des rêves seront dotés d’une nouvelle signalisation permanente, de panneaux de patinoire rafraîchis et d’une nouvelle couche de peinture sur les lignes de la patinoire existantes. Construits comme des centres récréatifs ouverts toute l’année et offrant des activités gratuites telles que le patinage, le hockey, le hockey-balle, le basketball, le yoga, le pickleball, le futsal et divers autres sports, les sites Patinoire des rêves ont éliminé les obstacles pour des milliers de jeunes qui luttent pour obtenir les 60 minutes d’activité physique quotidienne suggérées, nécessaires pour vivre sainement. Dans les semaines à venir, la Fondation OSEG entamera des conversations afin d’explorer les possibilités d’impliquer davantage les enfants et les jeunes sur certains des sites Patinoire de rêves à l’avenir.

Les deux organisations célébreront publiquement leur partenariat pour les jeunes lors du match à domicile du Rouge et Noir d’Ottawa contre les Alouettes de Montréal, le 16 octobre.

À propos de la Fondation Jeunesse d’Ottawa-Gatineau

La Fondation Jeunesse d’Ottawa-Gatineau permet aux jeunes de réaliser leur plein potentiel en s’engageant dans des activités de bien-être physique et mental, des études postsecondaires et des occasions de mener des actions de justice sociale au sein de leur communauté.

À propos de la Fondation OSEG

À la Fondation OSEG, nous croyons qu’en partageant notre passion pour le sport par le biais de programmes structurés de développement de la jeunesse, les enfants auront l’occasion d’exceller et de réaliser leur plein potentiel.


Pour plus d’informations, veuillez contacter :

Médias anglophones

Danielle Robinson, présidente-directrice générale, Fondation Jeunesse d’Ottawa-Gatineau [email protected] / 613-408-7966

Médias francophones

Kimberly Biggs, directrice, Conseil des bénévoles de la Fondation Jeunesse d’Ottawa-Gatineau et présidente-directrice générale, Agence POP Inc.

[email protected] / 613-513-4008